...mais on avait le droit de l'être ! Refaire ce que nous avions déjà fait il y a quelques mois mais avec la difficulté décuplée, c'était un peu énervant.

Nous avions déjà commencé la semaine dernière mais le résultat n'était pas très concluant. Le tire-file ne passait pas dans les grosses gaines, et quand nous sommes enfin parvenus à le passer dans une petite gaine, il a cassé à quelques centimètres de la délivrance...

Heureusement, on a plein de gens gentils qui nous aident, et Olivier nous a passé son tire-fil de compèt' ainsi que des conseils très avisés qui nous ont bien servi. Merci Olivier !

Nous avons donc ressorti l'attirail à scoubidous :)

Du coup, on a réussi à faire passer ce tire-fil dans les grosses gaines. Bon, on a vite déchanté quand on s'est rendu compte que les fils en 6 V étaient énormes et que la gaine faisait de jolis coudes (autant passer des saucisses de Morteaux dans le chas d'une aiguille ! ) Ça nous a pris du temps, de l'éner...gie, mais on en est venu à bout ! Les petites gaînes qui devaient contenir 4 fils nous ont aussi donné du fil à retordre (oui, jeu de mot débile je sais... mais pas pire que la comparaison des saucisses).

Nous avons donc eu quelques difficultés mais le bilan est positif, nous avons refait les gaines les plus pénibles pour l'instant.

Il nous reste encore plusieurs petites longueurs puis nous pourrons attaquer le tableau électrique.

L'électricité, c'est comme le piano, il faut des mains d'artiste pour faire de belles oeuvres ! Sans vouloir nous vanter, notre patrimoine génétique nous a tous les deux dotés de mains fines et agiles (mais poilues, on  ne peut pas tout avoir !), c'est donc assez facile de faire de bonnes attaches :) 

Ça n'est pas magnifique ?


Sinon plus généralement, nous avons eu la bonne surprise en entrant dans la maison de découvrir qu'il y faisait déjà bon. Le soleil a tapé sur les vitres et chauffé toute la maison,


l'isolation faisant bien son travail, toute la chaleur est restée ! Nous avons aussi vérifié les propriétés du béton de chanvre, car la maison ne présentait aucune humidité, il faisait une hygrométrie parfaite. Il y avait bien de la condensation sur les fenêtres, mais elle était à l'extérieur !

Nous étions donc plutôt satisfaits à la fin de la journée entre ces constats et l'électricité qui avait avancé.

Mais de toute façon, nous avons toujours notre clown à sourcils pour nous faire marrer si le moral n'est pas là. Comme à chaque fois, Hestia s'imprègne de la maison en se faisant quelques roulades dans la sciure et le chanvre, mais là je l'ai immortalisée !

Allez, pour finir, un petit test de vision.
Voyez-vous la chienne cachée derrière la vitre ? En tout cas, elle, elle vous voit !